« SAFE IMMUNITY » En Collaboration avec OneArtyMinute Magazine



VISITE LE SITE >>>>>>>>>>

https://oneartyminute.com/ev/safe-immunity.html?fbclid=IwAR13Ds7WU-X5_P18xHiEJzA6FAUvuCBDKaLCSuduPfrbHU_RQTMrjIPbC1M


En observant les machines nous pouvons étudier l’avenir social. Cette sélection d’artistes est une réflexion sur les possibilités de l’Homme en tant qu’espèce, sur son interaction avec les éléments qui l’entourent et sur les alternatives qu’il peut créer. Cette exposition vise donc à réfléchir sur ce que nous  appelons matériel et immatériel, mais aussi sur notre perception du temps, qu’il soit lointain ou immédiat. 

Pour esquisser cette réflexion avec vous, nous avons invité 12 artistes, comme autant de propositions.

SYSTAIME, prince des réseaux, est un artiste français qui depuis longtemps a conquis les espaces numériques. Silvere Jarrosson, issu de l’univers de la danse, est aussi diplômé en sciences. Ma rencontre avec son travail est à l’origine du projet SAFE IMMUNITY. Il déploie ici 6 oeuvres où s’exprime une conscience forte de la biologie Yoshimar Tello aborde la notion du temps sous un angle peu exploré jusqu’à aujourd’hui puisqu’il l’envisage du point de vue d’une minorité. Il rend ainsi visibles les bases stratégiques des entreprises : elles font du temps notre véritable monnaie. Klaus Fruchtnis et Cynthia Lawson Jaramillo mènent une investigation mentale autour d’un rapprochement entre image et mot. Chaque rapprochement entre deux photopgraphies forme un paysage à la fois antagoniste et lié.

Edouard Sufrin nous présente une pièce interactive et lie les réflexions des philosophes au temps présent. Rémi Tamburini est un jeune chercheur de formes. Il présente un prototype dont l’esthétique particulière. Manuel Minch, jeune artiste de la scène numérique européenne, nous montre que l’immatériel n’est que mental et que l’on peut tout aussi bien le présenter en images numériques ou en matériaux usés par le temps. Soliman Lopez ouvre les visiteurs sur la poésie des cieux grâce à une sculpture en constante évolution et en dialogue permanent avec la technologie. Pedro Morales nous montre un travail où ses assistants sont des robots. Tomek Jarolim participe à ce projet en proposant l’application LUX : une œuvre gratuite qui transforme votre téléphone en une œuvre d’art lumineuse. Enfin, Miyo Van Stenis, artiste et technologue, nous a laissé une proposition totalement anti-virus.

De fait, il existe de nombreux accords entre l’homme et machine : nous signons toujours des contrats avec des robots qui travaillent pour des sociétés de communication numérique, nous acceptons des « termes et conditions » pour tout ce qui nous est présenté. Les logiciels et les règles du monde numérique peuvent être transgressés, il suffit d’avoir la maîtrise de ses règles.


Nous ne voulons pas ajouter beaucoup de mots au beau ni le beau aux mots. Cette proposition spéciale pour OneArtyMinute.com est une petite fenêtre sur la création purement numérique non pas comme un mouvement artistique mais comme une recherche et une partie de l’exploration des pratiques artistiques d’aujourd’hui


Mots clef : post digital, 3D, interactivité, possibilités, innovation, art, control, motivation, couleur, pensé
 Carlos SANCHEZ-BAUTISTA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s