« ReCollector »

DSCF7370

Ă  propos de l’exposition « ReCollector » de l’artiste Soliman Lopez  VIDEO HERE

commissaire : Carlos Sanchez-Bautista

01 au 20 juin 2017

ReCollector est un projet en temps rĂ©el, gĂ©nĂ©ratif et interactif, crĂ©Ă© par l’artiste Solimán LĂłpez (1981 – Burgos, Spain), qui s’inscrit dans le conceptualisme digital.

Le projet ReCollector est une rencontre entre l’image et le processus de digitalisation, que l’artiste traite ensuite sur un logiciel pour la prĂ©senter comme nouvelle expĂ©rience, transformĂ©e en fichier numĂ©rique : le cĹ“ur de la recherche de l’artiste.  » ReCollector  » dĂ©signe alors cette expĂ©rience inĂ©dite en France oĂą l’on rĂ©colte – oĂą l’on « re-collecte » – les donnĂ©es pour obtenir une nouvelle dimension visuelle.
Des Ĺ“uvres en temps rĂ©el Ă  partir de fichiers et « data » numĂ©riques, mais Ă©galement d’une sĂ©rie d’oeuvres dont la fonction est de stocker les archives numĂ©riques «L’exposition est composĂ©e de quatre Ĺ“uvres principales, quatre Ĺ“uvres de recherche et commence avec Â« Celeste Â».

Celeste est une installation en temps rĂ©el rĂ©alisĂ©e Ă  l’aide d’une camĂ©ra que nous avons placĂ©e au Point EphĂ©mère Ă  Paris et qui photographie le ciel chaque minute et envoie ces images Ă  notre serveur, qui sĂ©lectionne ensuite certaines couleurs dans l’image pour former un paysage que l’on peut admirer en temps rĂ©el sur celeste.solimanlopez.com ; on peut ainsi « geler Â», capturer chaque moment du ciel. Cette Ĺ“uvre d’art rappelle l’art romantique, oĂą nous sommes confrontĂ©s Ă  la nature, sauf que dĂ©sormais grâce Ă  la technologie, nous pouvons le faire très rapidement ; il s’agit d’une pièce très interactive.

Ensuite, nous avons Â« File Genesis Â», qui est le rĂ©sultat d’une grande exposition qui a eu lieu Ă  Saragosse et Valence en Espagne, oĂą nous avons crĂ©Ă© des dossiers d’art numĂ©rique en temps rĂ©el. Ces dossiers sont des stèles de marbre massif dans lesquelles se trouve de la mĂ©moire et naviguer Ă  l’intĂ©rieur de ces pierres pour dĂ©couvrir ce qu’elles cachent : plusieurs images crĂ©Ă©es Ă  l’aide du logiciel Blender. C’est une Ĺ“uvre très imposante car elle est très lourde, très forte. A la diffĂ©rence de l’art numĂ©rique qui est intangible, cette pièce est justement très tangible. Sur la mĂŞme trajectoire, vous trouverez « FramedMemoryCard Â», une sculpture en aluminium massif qui pèse environ 35 kg. Elle rappelle la pièce Air de Paris de Duchamp. A l’intĂ©rieur se trouve une carte mĂ©moire et l’acheteur, le recollectionneur peut savoir ce qu’elle contient, mais je ne l’ai pas rĂ©vĂ©lĂ©, il doit dĂ©tenir la pièce pour savoir ce qu’elle renferme. La dernière s’appelle « Bioma Â». De la mĂŞme manière que Celeste, elle rĂ©cupère des donnĂ©es du monde rĂ©el et convertit en quelque sorte ces informations en esthĂ©tique numĂ©rique. Mais ici, la pièce enregistre la voix de l’utilisateur, les ondes sonores ainsi que des couleurs sur le visage et l’environnement de l’utilisateur comme un scan, pour donner une identitĂ©, un profil unique. On peut ensuite se retrouver soi-mĂŞme dans cette conversion en Ĺ“uvre d’art numĂ©rique abstraite sur bioma.solimanlopez.com oĂą l’on peut rĂ©cupĂ©rer son image unique. Â»

ReCollector propose un modèle dynamique d’acquisitions avec une variĂ©tĂ© des pièces uniques qui transfigurent le commun. Celui-ci n’est autre qu’un moment unique que l’on partage, ou non. Quotidiennement ou ponctuellement, il reste un moment dĂ©cisif pour l’utilisateur.
Solimán LĂłpez est un artiste international qui compte parmi les artistes de la scène nouveaux mĂ©dias en Espagne. Il est dĂ©jĂ  prĂ©sent dans de très importants centres culturelles et galeries d’art, notamment : CAC Centro de Arte Contemporaneo de Malaga, Arts Santa Monica Barcelone, MACBA Buenos Aires Argentine, Centro de Cultura Contemporanea El Carmen Ă  Valencia, ARCO 2017 et bientĂ´t lors d’une exposition au ZKM (Centre d’art et de technologie des mĂ©dias de Karlsruhe)
« Concernant ma recherche en tant qu’historien et artiste numĂ©rique, j’essaie constamment de mettre en relation le tangible et l’intangible dans le digital. Je suis particulièrement focalisĂ© sur les dossiers numĂ©riques car je pense que toute manifestation numĂ©rique est fondĂ©e au prĂ©alable sur un document. De nombreuses institutions et de nombreux artistes sont davantage concentrĂ©s sur l’interface. Elle est certes très importante, mais le chose la plus importante dans l’art numĂ©rique est le document, l’archive. Cela m’a permis de crĂ©er un musĂ©e dans un disque dur, le Harddiskmuseum par exemple. Il s’agit de cette idĂ©e poussĂ©e Ă  l’extrĂŞme : obtenir une Ĺ“uvre d’art unique Ă  l’intĂ©rieur d’un disque dur. Nous avons dĂ©jĂ  exposĂ© ce projet près de dix fois dans quatre pays diffĂ©rents. Nous sommes actuellement plus de quarante artistes du monde entier Ă  participer Ă  ce musĂ©e Â»

Le projet ReCollector est réalisée à la Mi* Galerie Paris-France

Loss-10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s